Le BTS Analyses de Biologie Médicale (ABM) forme des techniciens qui travailleront en laboratoire dans les secteurs de l’analyses médicales (laboratoires privés ou centres hospitaliers) ou en recherche médicale mais pourront aussi accéder en se perfectionnant après le BTS au secteur industriel: agro-alimentaire, pharmaceutique, cosmétique, environnement…

Objectifs du diplôme

Le technicien supérieur en analyses de biologie médicale doit être capable, sous la responsabilité du biologiste ou du directeur du laboratoire, et dans le respect des réglementations en vigueur :

  • de prélever et de réaliser les analyses (manuelles ou automatisées) et examens courants et complémentaires, avec une compétence étendue à la mise en œuvre de techniques spécifiques ;
  • de participer au contrôle de qualité, à la mise en service et à l’entretien courant des appareillages ;
  • d’assurer aux diverses étapes de leur réalisation, la validation de ses actes professionnels
  • d’estimer les risques et de mettre en œuvre les moyens de prévention.

Taux de réussite
84% en 2020

Poursuite d’études
26%

Entrée dans la vie active
74%

Titulaires d’un Bac général à dominante scientifique, STL, ST2S, certains Bac PRO ou après une année de remise à niveau scientifique: recrutement via la procédure Parcoursup.
Accès à PARCOURSUP : https://www.parcoursup.fr/

Les enseignements théoriques sont délivrés pour une part importante sous forme d’applications pratiques, en groupe à effectif réduit ce qui rend la compréhension et l’apprentissage plus aisé. Dans ce baccalauréat très attractif, l’encadrement est plus étroit, et permet un contact privilégié avec les professeurs.

Profil souhaité

  • Bonne formation scientifique de base
  • Grande capacité de travail et bonne mémoire
  • Rigueur et sens des responsabilités
  • Sens pratique et habileté manuelle

Coût de la scolarité

2060 € l’année.

Les enseignements professionnels basés sur de solides connaissances scientifiques permettent aux élèves une intégration rapide dans tous les secteurs de la biologie et facilitent leur adaptation à l’évolution des techniques.
L’enseignement théorique et pratique comporte :

  • de la Biochimie : biochimie structurale, enzymologie, biologie cellulaire, biologie moléculaire, métabolisme, immuno-analyse, biochimie chimique.
  • de l’Hématologie : cytologie sanguine et médullaire, hémopathie, hémostase, immuno-hématologie, anatomopathologie.
  • de l’Immunologie : réactions anticorps et antigènes, techniques immunologiques réalisées en biochimie, en hématologie et en microbiologie.
  • de la Microbiologie : bactériologie, mycologie, parasitologie, virologie.
  • de l’Informatique : éléments de bureautique, techniques de communication.
BTS1BTS2
Enseignements généraux
Français2h1h
Anglais2h1h
Mathématiques2h302h
Sciences Physique et Chimie4h2h
Enseignements professionnels
Biochimie8h6h30
Microbiologie6h11h30
Hématologie – Anatomopathologie3h306h
Immunologie1h301h30
Préparation théorique au Certificat de capacité en prélèvements sanguins0h30
Connaissance du milieu professionnel1h301h
ÉpreuvesDuréeCoeff.
1. Langue étrangère : AnglaisCCF *2
2. Mathématiques2h1
3. Sciences physiques et chimiques2h2
4. Bases scientifiques et techniques de la biologie médicale : 
Biochimie
Microbiologie
Hématologie, anatomopathologie, immunologie

3h
3h
2h

2
2
2
5. Analyses de biologie médicale :
Analyses de biologie médicale
Analyses de microbiologie médicale
Analyses d’hématologie et d’anatomopathologie médicales

CCF *
CCF *
CCF *

2.5
3
1.5
6. Soutenance du rapport de stage45 min3

* Contrôle en cours de formation

Le technicien exerce son activité dans les laboratoires de biologie médicale humaine ou vétérinaire. Les secteurs d’emplois qui lui sont accessibles sont très divers : santé (hôpitaux, laboratoires privés, centres de transfusion,…), recherche (laboratoires universitaires, INSERM, CNRS, Institut Pasteur,…), médecine et recherche vétérinaire, enseignement. Il peut aussi trouver un emploi dans les secteurs de l’agro-alimentaire (contrôle d’hygiène, contrôles laitiers, épuration des eaux,…). Il est qualifié pour occuper des emplois nécessitant une technicité élevée, une polyvalence de base large, une certaine autonomie dans le choix et la réalisation des techniques, une capacité critique contribuant à la validation technique de l’analyse.

Devenir après la formation

Laboratoire hospitalier, laboratoire privé, Licence professionnelle, Licence générale…
Résultats de l’enquête 2021

Stage en entreprise

Les élèves doivent obligatoirement accomplir deux stages à temps plein, l’un dans un laboratoire de ville et l’autre dans un laboratoire hospitalier. Leur objectif est la connaissance des milieux professionnels, des appareillages, des produits et techniques utilisés et la mise en application des connaissances déjà acquises. La durée totale des stages est désormais de 12 semaines : 7 semaines de stage en fin de première année et 5 semaines de stage au cours du second trimestre de la deuxième année. Une présentation orale des rapports de stage a lieu en fin de deuxième année, dans le cadre de l’examen final du BTS, cette soutenance faisant partie intégrante du diplôme.

Dernière mise à jour le 7 novembre 2022

Retour haut de page