Le technicien supérieur en BioAnalyses et Contrôles contribue à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi d’une production. Ces activités impliquent la manipulation de produits chimiques ou biologiques ainsi que l’utilisation d’appareils de laboratoire. Elles font appel aux techniques relevant des domaines de la biochimie, microbiologie, immunologie et biologie moléculaire ou cellulaire.
Les débouchés se situent principalement dans les laboratoires de contrôle, recherche, développement et production de l’industrie agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique.

Objectifs du diplôme

Former des techniciens de laboratoire capables de travailler des analyses aussi bien chimiques que microbiologiques, dans les secteurs pharmaceutiques, cosmétiques, biotechnologiques
ou encore diététiques.

L’objectif est de maîtriser les techniques de prélèvement, de séparation, d’identification et de quantification des substances chimiques, biologiques, environnementales.

Taux de réussite
1ère promo en 2022 !

Diplôme requis

  • Bac Général à dominante scientifique
  • Bac STL ou ST2S
  • Bac Pro orientés Laboratoire

Admission après étude du dossier de candidature et entretien.

Modalités d’accès

Nos formations en apprentissage sont référencées et accessibles via PARCOURSUP.
La demande d’inscription peut aussi se réaliser directement, après contact avec notre secrétariat, à partir du mois de janvier pour une rentrée en septembre. Pour cela, veuillez nous contacter.
Des inscriptions tardives peuvent être acceptées jusqu’en octobre en fonction des places disponibles.
Dans le cas d’une étude de dossier la réponse est rendue sous 15 jours.
L’inscription devient définitive lorsque le candidat a signé un contrat d’apprentissage avec une entreprise.
La fin de formation est effective en juin année n+2.
Une admission en 2ème année de BTS peut être possible en fonction du parcours scolaire. Un entretien sera nécessaire.

Profil souhaité

  • (en cours de finalisation)

Coût de la scolarité

Formation gratuite et rémunérée pour l’apprenti. Le coût de la formation est pris en charge par un OPCO (souvent OPCO EP ou OPCO Santé) ou d’autres financeurs selon le tarif fixé par FRANCE COMPETENCES.

Programme et méthodes de formation

Il s’agit d’une formation alternant des périodes de cours (2 jours / semaine) et des périodes de stages (3 jours / semaine). Les méthodes seront tour à tour transmissives et actives dans le cadre de TP en laboratoires (6 semaines consacrées entièrement aux TP).

Durée de la formation : 1350 heures sur 2 ans pour l’apprentissage.

Nombre de stagiaires

Par niveau : 30 participants maximum créant deux groupes en TP et TD.

Formation accessible aux élèves en situation de handicap.

Examen

Examen final : épreuves nationales pour l’obtention du Diplôme de l’Éducation Nationale décrites dans le référentiel.

En cas d’échec à l’examen final, le redoublement est possible sous réserve d’une reconduite du contrat professionnel, avec validation d’un ou plusieurs blocs de compétences.
Cette validation dépend du règlement d’examen présentée dans le référentiel.

Contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage

  • Objectif : Favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle par l’acquisition d’un diplôme.
  • Les bénéficiaires : Jeunes de moins de 30 ans quel que soit leur niveau de formation initiale. Demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus inscrits à POLE EMPLOI.
  • Fonctionnement : Le jeune salarié travaille tous les matins en entreprise et étudie tous les après-midi en centre de formation. Un tuteur au sein de l’entreprise accueille, aide, et suit le jeune salarié pendant toute la durée de la Formation.
  • Type de Contrat : CDD de 24 mois – CDI avec action de professionnalisation de 24 mois en début de CDI
  • Tuteur : Il est choisi au sein de l’entreprise par l’employeur. Il accueille, aide, informe, guide le jeune salarié et assure la liaison avec l’établissement de formation.
  • Rémunération du salarié : rémunération minimale, sauf dispositions conventionnelles ou contractuelles plus favorables, calculée en fonction de l’âge et du niveau de formation.
  • Une aide importante et un accompagnement constant dans votre recherche d’entreprise (Vous n’êtes pas seul pour cette recherche d’emploi)
  • Des entreprises et partenaires sérieux avec qui nous travaillons
  • Des enseignants compétents et qualifiés
  • Un enseignement de qualité pour une réussite à l’examen
  • Un suivi pédagogique permanent en entreprise
  • Un plateau technique varié et spécialisé
  • Des heures de soutien gratuites / aides aux devoirs

Au sein d’une équipe, la mission principale du technicien en bioanalyses et contrôles est de mettre en œuvre, optimiser et actualiser des méthodologies et des techniques permettant de vérifier l’adéquation des procédés et la conformité des produits aux objectifs préétablis. Cette mission s’inscrit dans la démarche qualité des entreprises des secteurs concernés (alimentaire, pharmaceutique et cosmétique). Il prend part aux études conduites au sein de son laboratoire.
Par ailleurs, il contribue à l’élaboration, la mise en œuvre et au suivi d’une production. Cela implique la manipulation de produits chimiques et biologiques et l’utilisation d’appareils de laboratoire, la maîtrise de techniques relevant des domaines de la biochimie, de la microbiologie, de l’immunologie, de la biologie moléculaire ainsi que de techniques liées aux cultures cellulaires et enfin la connaissance des principaux procédés de fabrication.
Dans toutes ses activités, il intègre la démarche d’analyse et de prévention des risques. Il maîtrise les technologies de l’information et de la communication, soit pour gérer des bases de données et rédiger des documents fonctionnels relatifs à son activité, soit pour rechercher et transmettre l’information.

Le diplômé pourra également poursuivre ses études à l’Université : licence professionnelle, L2 ou L3 en fonction du dossier scolaire ou éventuellement si le dossier est très bon : en école d’ingénieurs.

Insertion après la formation

7 apprenants sortants sur 10 sont en emploi salarié 6 mois après leur sortie de formation (données nationales). Les résultats sont disponibles sur le site InserJeunes.

Dernière mise à jour le 18 novembre 2022

Retour haut de page