Technicien/ne Chimiste

Que fait-il ?
Quelle que soit sa spécialité, le technicien chimiste seconde un ingénieur, un biologiste ou un pharmacien. Il surveille la fabrication industrielle de produits chimiques, réalise des analyses physico-chimiques en laboratoire, travaille à l’élaboration de nouvelles molécules.

Comment travaille-t-il ?
L’environnement du technicien chimiste n’est pas sans rappeler celui d’un savant fou ! Eprouvettes, pipettes, alambics et microscopes se mêlent à des appareils de mesures et d’essais extrêmement sophistiqués. Le technicien de laboratoire effectue différents dosages et réalise des tests sous la responsabilité d’un ingénieur. Quand le résultat obtenu correspond aux attentes, la phase d’essais est lancée et suivie par le technicien. C’est alors à un autre technicien chimiste, celui de la fabrication, de prendre le relais pour assurer le suivi de la production à grande échelle. Au coeur de la fabrication, il organise le travail des opérateurs et veille à la bonne marche des machines.
Le technicien chimiste participe au développement de la « chimie verte ». A ce titre, il est amené à prendre en considération l’impact environnemental, la toxicité et le cycle de vie des produits qu’il élabore. Il développe des procédés propres et veille au recyclage des déchets liés à son activité.

Où exerce-t-il ?
Le technicien chimiste peut exercer dans un laboratoire de recherche, un bureau d’études, intégré ou pas à une unité de production de produits chimiques. Il peut être employé en atelier dans une usine.

Qualités essentielles

Rigoureux / Rigoureuse
La recherche scientifique, tout comme la fabrication de produits chimiques parfois dangereux ou toxiques demandent la plus grande vigilance.

Méthodique
Le technicien chimiste doit être capable d’organiser le travail d’une équipe d’opérateurs, de gérer des stocks, de mettre en place la production.

Curieux / Curieuse
Un esprit scientifique est un vrai plus dans un métier aux connaissances et aux procédés sans cesse renouvelés par les progrès de la recherche.

Principaux débouchés

Les industries chimiques et dérivées recrutent des techniciens, notamment l’agrochimie, la pétrochimie, les fabricants de détergents, mais aussi l’agroalimentaire et la cosmétique.

L’industrie pharmaceutique est un très gros employeur de techniciens chimistes plus souvent appelés techniciens de laboratoire.

Evolution professionnelle
Difficile d’évoluer dans le métier sans le diplôme adéquat. S’il vous est possible de débuter comme aide chimiste avec un CAP ou un BEP, la progression vers un poste de technicien exige de posséder un BTS ou DUT. Vous pourrez évoluer vers un statut de cadre, à la condition de reprendre vos études pour obtenir un diplôme d’ingénieur chimiste.